L’Exposition

Les 500 ans de la Réforme

500ans-affiche_02_small

L’occasion de découvrir le protestantisme d’aujourd’hui

Il y a bientôt cinq cents ans, en octobre 1517, Martin Luther affichait ses fameuses 95 thèses sur la porte de l’église de Wittemberg, résumant le besoin de changements profonds au sein de l’Église de l’époque, et déclenchant ainsi la Réforme qui a suscité le protestantisme.

 

En 2017, les protestants souhaitent non seulement commémorer cet événement historique, mais aussi témoigner du présent : cette démarche entamée il y a cinq siècles donne lieu aujourd’hui à une ouverture sur le monde et sur son prochain.

 

C’est ainsi qu’en complément des grands rendez-vous interconfessionnels d’ores et déjà programmés pour marquer cet anniversaire, des protestants du Grand Ouest ont travaillé à l’élaboration d’une exposition qui a vocation à être déployée dans de nombreux lieux, cultuels ou non, partout en France et même au-delà. Elle permet un décryptage de la Réforme aujourd’hui au plus près des territoires, porté par des protestants qui y habitent.

 

En pratique

 

L’exposition consiste en 15 ou 16 panneaux retraçant l’histoire du protestantisme, son impact en France ainsi que les retombées contemporaines de cette réforme. Notez bien que le 16e panneau « La Réforme en Bretagne » est optionnel.

 

Le projet est piloté par un collectif de chrétiens rennais, réformés et évangéliques, qui ont fait appel à des contributeurs d’horizons protestants variés dont les compétences sont reconnues dans leurs disciplines respectives.

(Modèle du dossier de presse utilisé à Rennes, à personnaliser pour votre situation)

Présentation des 16 panneaux

01
« Luther »

 

Opposition aux abus des indulgences / Redécouverte spirituelle majeure / Succès religieux et politique

02
« Les précurseurs de la Réforme »

Une Bible accessible à tous et dans la langue de tous les jours /  Une Église plus communautaire et démocratique / Une réconciliation avec Dieu qui ne s’achète pas

03
« Calvin et Zwingli, les deux autres grandes figures de la Réforme »

Calvin et Zwingli

04
 « Réforme radicale, anabaptisme »

Des dissidences en faveur d’une réforme plus radicale / Les anabaptistes

05
 « La Réforme en France »

Débuts dans la clandestinité / Développement avec une dimension politique / Premier statut légal : l’édit de Nantes / Révocation de l’édit de Nantes

06
 « La Réforme en Bretagne »

[ce panneau est facultatif pour les Eglises hors Bretagne]
Un premier protestantisme (1558-1800) / Un protestantisme renouvelé et diversifié à partir de 1800

07
 « Les Écritures seules »

La Bible, un livre qui me parle dans ma langue / La Bible, un livre qui rassemble

08
 « Par le Christ seul »

 

Dieu vient à notre rencontre et se révèle / Dieu donne sa vie pour nous par amour

09
 « Par la Grâce seule »

Comment entrer en relation avec un Dieu saint et juste / Dieu aime et pardonne gratuitement

10
 « Par la foi seule »

Une foi qui libère et qui s’exprime dans la vie de tous les jours / Une relation personnelle avec Dieu

11
 « À Dieu seul la gloire »

À qui rendre gloire ? / Reconnaître Dieu et trouver la liberté

12
 « La liberté de conscience »

 

Foi personnelle, conscience individuelle et liberté de conscience /Une dynamique libératrice

13
 « Égalité, dignité de chacun »

 La société médiévale dans laquelle naît la Réforme  /  Égalité et dignité de chacun

14
 « Éthique protestante »

Un style de vie sobre / Vision du travail et de l’argent / Écologie

15
 « Mappemonde du protestantisme »

 

Frise chronologique / Répartition dans le monde / Croissance et perspectives

16
 « Liste des contributeurs »

Vidéo de présentation

Les contributeurs

Historiens

Florian Mazel, professeur d’histoire médiévale à l’Université de Rennes 2, membre de l’Institut universitaire de France.

© photo Hélène Marchadour

Jean-Yves Carluer, agrégé et maître de conférences honoraire en histoire à l’Université de Bretagne Occidentale à Brest.

Hugues Daussy, professeur d’histoire moderne à l’Université de Franche-Comté, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, coordinateur du Groupe de Recherche en Histoire des Protestantismes (GRHP), président de la Société Henri IV.

Neal Blough, professeur d’histoire de l’Église à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, directeur du Centre Mennonite de Paris.

Claude Martinaud, agrégée et docteur, professeur honoraire en CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles), enseignant en ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation).

Sociologue

Frédéric de Coninck, sociologue, spécialiste de la mobilité et des modes de vie urbain, membre d’une Église protestante mennonite.

© photo Yann Piriou

Théologiens et pasteurs

Emile Nicole, professeur d’Ancien Testament, doyen honoraire de la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine.

Gordon Margery, pasteur retraité et ancien, chargé de cours à l’Institut Biblique de Genève, et à l’Institut Biblique Nogent-sur-Marne, coprésident pour le CNEF du Groupe des conversations catholiques-évangéliques.

Olivier Putz, ancien professeur d’histoire et pasteur de l’Église Protestante Unie de Rennes.

Cédric Eugène, pasteur des Églises protestantes évangéliques de Franconville et de Sannois (AEEI), chargé de cours à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine.

Jean-Raymond Stauffacher, pasteur à Montpellier, président de l’Union Nationale des Églises Protestantes Réformées Évangéliques de France.

Vue d’ensemble et rédaction finale

Naomi Buick, aumônier protestant au Centre Pénitentiaire de Rennes, co-auteur de Paroles de liberté, éd. Biblio.

Yannick Chiron, équipier d’Agapé France, prédicateur laïc et membre du Conseil Presbytéral de l’Église Protestante Unie de Rennes, titulaire d’une licence de théologie protestante de l’Université de Strasbourg.

Francis Didier, directeur d’Agapé France, impliqué au sein de la FPF et du CNEF.

Robert Gibier, pasteur de l’Église La Bonne Nouvelle, FEPEF à Rennes

Mise en page et graphisme

Samuel Rolland, directeur artistique print & digital, pasteur de l’Église Espérance des nations à Rennes.

Marc Bourhis, directeur artistique print & digital.